Découverte : Elhadji Dourfay Zouloukalleyni, photographe nigérien Sous le soleil de Niamey

You are currently viewing Découverte : Elhadji Dourfay Zouloukalleyni, photographe nigérien Sous le soleil de Niamey

Dans quelques années, on parlera forcément de lui, Dourfaye Zourkalleyni, comme du tout premier photographe nigérien à avoir représenté son pays aux Jeux de la Francophonie. Un statut de pionnier, qui va désormais lui coller à la peau.

 

DOURFAY FOTO

Il y a quelques jours à Abidjan, c’est donc lui qui représentait solennellement son pays à la 8ème édition des Jeux, avec dans ses bagages une série d’images intitulée «Reflets»…En hommage comme il dit aux «sinistrés» et autres victimes des inondations qui ont frappé Niamey, la capitale du Niger, sous les eaux au mois d’août 2016. L’oubli ? Impossible. Les images du photographe, elles, sont «entre la réalité et le reflet ; un reflet projeté sur l’eau».

 

PHOTO DOURFAY 2

Dourfaye Zourkalleyni est aussi l’un des «premiers photographes nigériens» à avoir fait le voyage à Bamako, pour la Biennale africaine de photographie, où il a promené ce qu’il a appelé son «Niamey Blues» ; «des images floues de Niamey, la nuit, avec quelques  jeux autour de la lumière».

Aujourd’hui, l’artiste va donc devoir assumer son statut de pionnier, dans un pays comme le Niger où, selon ses propres mots, «l’art de la photographie n’est pas très pas connu». Un paradoxe dans un pays aussi «ensoleillé»,«écrire avec la lumière », (Dourfaye joue sur l’étymologie du mot) devrait tout simplement couler de source.

0 Partages

Cet article a 6 commentaires

  1. Zouloukalleyni Dourfaye

    Très bonne article
    Merci

  2. Soumana

    Du courage car seul le travail paye. Bon vent

  3. moctar

    Bon vent Bèré

  4. Ousmane K Coulibaly

    No comment you’re the best Man…

  5. moctar

    Cool mon frère

  6. Maiga

    Waoo super tu fai la fierte de ton pay a ton age pionee bonne ven
    Long vie
    Vive l art nigerien

Laisser un commentaire