Cultures Urbaines: Round Up 2020, la Rétrospective de Momo (1ère Partie)

You are currently viewing Cultures Urbaines: Round Up 2020, la Rétrospective de Momo (1ère Partie)

Pour les artistes, en particulier les rappeurs, 2020 était une année très compliquée. C’était une année très prometteuse pour certains, plein de défis à relever pour d’autres.

Compte tenu des sorties en 2019 et aussi des activités prévues, on pouvait s’attendre à une année prolifique en termes de sorties et en termes de spectacle. Certains devaient confirmer l’espoir placé en eux et s’imposer comme des valeurs montantes du paysage hip-hop. Pour d’autres, on attendait qu’ils assument leur position de leaders du « GAME ». Bien sûr, comme chaque année, nous avons d’autres artistes inattendus qui s’imposent comme des révélations.

READY FOR THE “PUTSCH”

L’année 2019 était productive pour les artistes. Le processus de renouvellement du paysage HIP HOP commençait déjà à prendre forme. De nombreux artistes bien connus du public HIP HOP commençait à se faire un nom en dehors de ce cercle.

BM JAAY est un artiste de REP’TYLE MUSIC qui s’est fait connaître grâce au projet 221 du label, sorti en 2017. Avant de rejoindre REP’TYLE MUSIC il avait déjà lancé sa carrière.  Il confirme qu’il faudra compter avec lui dans les années à venir. Après #MAROUAN, une série de vidéo freestyle qui a animé son année 2018 et 2019, en fin 2019 il sort son projet « VALAR MORGHULIS ». Il continue sa progression à travers ce projet. Le 29 février 2020, il réussit son show organisé au Cices dans la salle de l’Unité Africaine. Après cet événement, il a continué à faire l’actualité grâce à la sortie de plusieurs vidéos et des collaborations avec des artistes comme AKBESS, SAMBA PEUZZI, ASHS THE BEST, etc.  Sans oublier ses échanges de « civilités » avec OOTHENTIK ZEUS et MATADI.

MATADI est le fidèle compagnon de NGAAKA BLINDE, il a participé dans tous les projets de ce dernier. Sa carrière s’est vraiment lancée en 2020. Il s’est fait remarquer surtout avec ses clashs avec AKBESS et avec BM JAAY. Il est le lieutenant de NGAAKA BLINDE leader de KBC, il est impossible d’atteindre son leader sans passer par lui.
Il a également fait d’autres sortie avec KBC (KING B CHALLENGE), COOL LAM’S (artiste de KBC)

AKBESS a réussi son « come-back » après plus d’une dizaine d’années d’absence dans le « GAME ». Il fait ce retour avec JOB LOU BEURRI en fin 2019. Son discours est clair, il aurait dû devenir le leader de cette génération et il est revenu reprendre sa place. Son année est marquée par son attrait à clasher NGAAKA BLINDE, trouvant ainsi sur sa route MATADI. Durant cette année 2020, on note sa productivité. En plus de ses premières vidéos marquant son retour, il y a également des collaborations avec les artistes de REP’TYLE MUSIC dont il est très proche. On remarque aussi sa proximité avec ELZO JAMDONG et ONE LYRICAL qui ont participé à son premier EP (EXTENDED PLAY) « XAR KANAM », sorti le 10 Septembre 2020. Il sort un second EP de cinq (5) titres le 17 décembre 2020 qui s’intitule « JEM ». 

OOTHENTIK ZEUS est un artiste de DEFF MUSIC. Il a quasiment fait toutes les classes du hip hop (cyphers, concours, etc.). Après sa nomination au GHHA (GALSEN HIP HOP AWARDS) en 2018, il continue sur une bonne lancée avec les séries de vidéos #SALETEEL et #EXAM sortie en 2020. Son année 2020 est marquée par sa progression constante dans le « GAME » et bien sûr il se positionne clairement en clash avec BM JAAY de REP’TYLE MUSIC (sans surprise on va dire).  Aujourd’hui, il est l’un des artistes les plus appréciés par les mélomanes HIP HOP. 

KO PRIP DIIP est sans doute l’un des artistes que l’on attendait le plus en 2020. Après, une brillante année 2019 qui se termine avec le Prix de révélation de l’année au GHHA et une remarquable prestation lors de cette cérémonie, il peine à confirmer. Cependant, il reste en actualité grâce à ses collaborations. Il a également montré un certain engagement vis-à-vis des maux de la société avec un single de sensibilisation sur le covid19 et un autre qui parle de l’émigration irrégulière.  

ISS 814 est sans doute l’un des artistes de cette génération qui sait le mieux animer le « Game » via ses prises de position. Il comprend parfaitement la nécessité pour un artiste de pouvoir communiquer hors du canevas classique. Il n’existe pas que sa musique. On ne peut pas dire que cette année soit la plus productive de sa carrière. Cependant, il a sorti BICRAVE the EP en fin d’année, le 25 décembre 2020.

TAIJI SCIN devait confirmer les attentes placées en lui. Le vainqueur du FLOW UP 2017 et primé l’année dernière lors des GHHA 2019 avec le prix de MEILLEUR MIXTAPE est considéré comme l’un des meilleurs rappeurs de sa génération. Cependant, cette année 2020 n’a pas été une année phare pour lui. Pourtant, elle avait bien commencé avec un grand concert le 25 Janvier au Mickey Land. Mais il n’a pas continué sur la même lancée. Il s’est plus fait remarquer avec ses clashs avec OMZO et ELJAZ.

ASHS THE BEST est de toute évidence, l’artiste le plus constant cette année et cela s’est fait sentir. Depuis la sortie de MILLIONS FLOW il s’est progressivement imposé dans le « GAME ». Durant l’année 2020, il était en pleine promotion de ce projet lorsque la pandémie sévissait. Néanmoins, il nous a accompagnés durant cette période avec « 40 TEN SESSIONS » une série de vidéo, puis il a sorti la réédition de Millions flow, MILLIONS FLOW DELUXE.


MILLIONS FLOW DELUXE est un beau projet avec la participation de pleins d’artistes (ELZO, ONE LYRICAL, XUMAN…). De plus, pour lui, cette année a été une année exceptionnelle avec de nombreuses nominations. Il est l’artiste le plus primé cette année avec le prix MAN OF YEAR 2020 du site RAP 221, RÉVÉLATION DE L’ANNÉE, ARTISTE DE L’ANNÉE et MEILLEUR EP lors des GHHA 2020

SAMBA PEUZZI continue son ascension vers les sommets de la musique sénégalaise. L’année 2020 est une année fast pour lui avec la sortie de son album « SENEGAL BOY ». Cette année lui a clairement permis de rentrer dans une autre étape de sa carrière musicale. Il a atteint un niveau de notoriété qui dépasse le public HIP HOP. Il fait partie des nouveaux phénomènes de la musique sénégalaise. Il a aussi participé à plusieurs collaborations. 

0 Partages

Laisser un commentaire