Africulturelle reçoit….Sister LB

Featured Video Play Icon

Pour ce numéro, Sister LB est l’invité. Rappeuse, activiste elle nous parle de ses centres d’interêts. Du pays de la Téranga vers le monde. Nous allons vous faire encore plus aimer la culture. Ce sera des échanges, des rencontres et discussions autour des arts. Les acteurs se dévoilent avec Oumy Régina et Bigué de Enquête.

Issue d’une famille de musiciens guitaristes et pianistes, marquée par la forte influence d’une mère artiste chorégraphe et metteur en scène, SELBE DIOUF ou plutôt Sister LB comme aiment l’appeler ses collègues du milieu Hip Hop, a pris très tôt contact avec les musiques urbaines a travers le Positive Black Soul, Diam’s, Missy Elliott, Bahamadia entres autres SISTER LB estime qu’elle a sa place dans le milieu. Elle ne veut point faire de la figuration dans un milieu assez masculin. Elle casse les stéréotypes par un message fort et un beat explosif.

 Apres FIPPU CLAN qu’elle créa en 2009 avec JULZA, elle enchaina les succès et développe un style particulier ce qui lui permettra plutard de participer a plusieurs collaborations dont les plus récentes sont GEN JI HIP HOP (Association des femmes dans les cultures urbaines au Sénégal), SPEAK UP AFRICA (formation en beat making), WAPI (avec le British Council), projet PASSER’ELLE (un projet artistique de célébration annuelle de la journée mondiale de la femme). Aujourd’hui Sister LB s’est bien imposée dans le rap Sénégalais et est même classée dans le TOP 8 des artistes de rap féminin les plus influentes et régulières du Sénégal par le très crédible site web Music in Africa. Elle a fait une première collaboration avec L’OIM dans le livre “slam migration ». La campagne de sensibilisation CINEMARENA initiée par l’OIM, débutée fin 26 février, a pris fin brutalement pour cause de Covid19 après les étapes de Kolda et Vélingara le 13 mars 2021. Elle a toutefois pu réaliser un Court-métrage avec ladite organisation pour une campagne digitale de sensibilisation contre l’immigration irrégulière toujours dans le cadre de CINEMARENA. Sister LB devait également participer au Festival Afropolitan à Kigali au Rwanda, initialement prévu au mois de juillet 2020 et repoussé en mars 2022. Sa dernière production « Mala dikk tekki  » qui signifie « je te promets de réussir  » est disponible sur toutes les plateformes. Un single qui parle de la promesse que les jeunes font à l’endroit de leurs parents et de leur communauté. C’est aussi un hommage rendu à toutes ces personnes qui se battent jour et nuit pour honorer leur promesse : Améliorer les conditions de vie de leurs proches… Mais aussi c’est un hymne de gratitude et de reconnaissance à l’endroit des parents qui soutiennent et encouragent les efforts de ces jeunes en quête d’un avenir meilleur. Encore une preuve d’engagement de l’artiste Selbé Diouf alias Sister LB….

0 Partages

Laisser un commentaire