Africulturelle reçoit….Mamadou Diop (Diop Le Maire DLM)

Featured Video Play Icon

Mamadou DIOP dit Diop Le Maire (DLM) est un réalisateur, cameraman, monteur et Photojournaliste.

Né à Thiès au Sénégal, il a fait ses études de Thiès au Lycée Malick Sy de Thiès, avant de se former en Langues et civilisations étrangères à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) jusqu’au niveau Maîtrise de Portugais, en faisant aussi une formation en audiovisuel au Média Centre de Dakar (MCD). Il va poursuivre ses études en Cinéma à M_EIA Instituto universitário de arte, tecnologia e cultura (Cap-Vert) où il décroche son Master en 2011. Il a réussi à entrer dans ce milieu du fait qu’il a été fasciné par l’image depuis son enfance. Le cinéma n’a donc été qu’un moyen pour lui d’accéder dans ce domaine d’activité.

Et depuis janvier 2010, il a travaillé en Free Lance comme Cameraman et Monteur, il a fait un encadrement en formation de Montage à World Vision de Bambey, il a travaillé en collaboration avec le SNEIPS du Ministère de la Santé et de la Prévention, il a suivi un Cadrage et Montage dans des projets de documentaires avec l’école audiovisuelle ESMA.

C’est en juillet 2010 qu’il a fait un reportage pour un projet de l’UEMOA au Cap-Vert, un montage du film Amina, la jeune lycéenne de Mbaye M Diagne…

Il réalise son premier court métrage fiction, “Hoj ê ke kel dia” ( “C’est aujourd’hui le jour”) qui est sélectionné dans plusieurs festivals au Sénégal (Sélection Officielle au Fespaco 2013), Brésil, Burkina Faso, Nigéria et Canada, entre autres. 

Lors de sa participation aux Rencontres du cinéma noir à Rio de Janeiro, Il a fait une Co-réalisation avec le Brésilien Luis Carlos de Alencar du documentaire Piknin Sénégal au Cap-Vert en 2011. A cette même rencontre, il a aussi réalisé une Co-réalisation avec la Capverdienne Celeste Fortes du documentaire Trazem Kose.

De janvier à mars 2012 à Dakar, Mamadou Diop (DLM) devient Cameraman/Reporter de la Mission d’observations électorales de L’Union Européenne. Il fut un monteur de courts-métrages documentaires pour la Mission d’Aide Humanitaire de l’Union Européenne (ECHO), un producteur local et assistant-réalisateur du documentaire KABADIO du réalisateur brésilien Daniel Leite Da Silva et un cameraman du documentaire Vivre Debout de Matthieu Cupillard, pour le compte de Handicap International au Sénégal, Mali, Burkina Faso et Niger.

Actuellement, il travaille comme Journaliste reporter d’images (JRI) tout en continuant à développer ses projets de films dont

Palanteer M’bedd (The Window’s Muse) en 2020 primé Meilleure fiction en Côte d’Ivoire (Clap Ivoire 2020), au Sénégal (Festival Image et Vie, décembre 2020) et sélectionné au Festival de Trinidad-and-Tobago 2020

0 Partages

Laisser un commentaire